Les robots, futur de notre quotidien ?

No comments yet

Compagnon, ami, infirmier voire même professeur à distance… à chacun son robot ? On en est encore loin, mais des années après le pionnier Aiboils s’invitent peu à peu dans notre quotidien.

 

On est encore loin, bien loin, du cerveau positronique, des trois lois de la robotique et des mondes de robots imaginés jadis par Isaac Asimov, le géant des romans de science-fiction. Sa vision d’un futur possible, quoique pas toujours souhaitable, était surtout le plus bel exercice de vulgarisation qui soit. Un élan qui, aujourd’hui encore, incite des esprits visionnaires à imaginer le futur sans attendre.

Un monde de robots ? Pas encore, mais les robots, qu’ils prennent  la forme d’êtres humains, d’animaux ou de créatures imaginaires, ne sont plus vraiment étrangers. La dernière édition parisienne d’Innorobo, le salon qui leur est consacré, l’a encore prouvé juste avant l’été. De même, les robots de Boston Dynamics séduisent autant qu’ils inquiètent, que ce soit Atlas, qui ne se décourage jamais quels que soient les obstacles ou les agressions, et maintenant SpotMini, le chien robot capable de faire la vaisselle avec son bras articulé. Car, on l’oublie trop souvent, tous les robots d’aujourd’hui doivent beaucoup à un chien, l’un des plus célèbres de l’histoire avec Laika, Lassie et Rintintin. Son prénom : Aibo, le chien robot de Sony. Et si l’animal pionnier de la robotique domestique n’a pas véritablement été un succès en termes de ventes, il aura incarné, debout sur ses pattes arrière, la capacité de rêver le futur du géant nippon. Aujourd’hui, c’est au tour des Français Awabot, d’abord avec BeamPro puis son tout dernier robot de présence Beam+ mais aussi Aldebaran , de remplir ce rôle de pionniers de la robotique. Après un Nao séducteur, voici que Pepper, son nouveau robot humanoïde s’invite sur les salons, les événements et dans les hôtels pour accueillir et renseigner les visiteurs. Finalement, l’avenir des robots n’est sans doute pas qu’à la maison.

 

Les petit-fils

Beam+, le protégé d’Awabot

Véritable robot de téléprésence mobile, Beam+, digne successeur de BeamPro, est la dernière création de la start-up lyonnaise Awabot, experte sur le marché de la téléprésence et qui révolutionne la visio-conférence. Car la fonction, purement utlitaire, du Beam+ est de créer un véritable avatar à distance grâce à ses roues motrices et son écran LCD muni de deux caméras qui vont permettre à son utilisateur d’interagir directement avec ses collaborateurs. Les domaines d’intervention de ces nouveaux robots sont multiples : industrie, événements, entreprises, éducation mais aussi la vente car ce robot de service peut ajouter un grain de sel intéressant dans la relation client et peut servir de formateur à distance pour les équipes de vendeurs ainsi que leurs managers. Si Beam Pro était destiné aux entreprise, la start-up Awabot vise avec Beam+, plus léger, plus petit et surtout moins onéreux, le grand public et son introduction dans la maison.

 

 


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *