Avec les températures hivernales qui ne baissent pas, pas question de mettre un pied dehors et ce même avec les soldes ! Alors, si vous pouvez profiter de bons plans sur les objets connectés chez Fasteas, qu’en est-il pour votre garde-robe et autres objets ? Pour faire vos achats et profiter de bons plans tout en restant bien au chaud sur votre canapé, découvrez notre sélection d’applications Android dédiées au shopping !

Groupon : L’application shopping des bons plans partout dans le monde

Ultra populaire, Groupon surfe sur la vague de l’achat groupé qui permet ainsi de négocier de supers deals pour un nombre d’acheteurs donné. Groupon permet ainsi de profiter de réductions pouvant aller jusqu’à 70% : restaurants, spectacles, mode ou encore voyages. Avec de nouvelles offres dans plus de 500 villes du monde, l’application Groupon vous permet de profiter de bons plans que vous vous trouviez à 500 mètres ou à 5000 Km de chez vous.

BazarChic : L’application shopping des grandes marques

Comme sur Ventes Privées, BazarChic propose des ventes événementielles de grandes marques françaises et internationales. Sur l’appli BazarChic vous pourrez par exemple vous offrir une paire de baskets New Balance, une robe signée The Kooples ou encore des meubles et accessoires de déco pour la maison, sans vous ruiner puisque les réduction peuvent là encore atteindre 70 %. Et gros avantage sur VP, certains produits soint livrés sous 72h !

Shpock : L’application shopping des bonnes affaires entre particuliers

Shpock pour « le Shopping est dans ta poche » est une application qui regroupe des annonces de particuliers qui souhaitent vendre leurs affaires exactement comme sur leboncoin. Alors pourquoi Shpock plutôt que leboncoin ? Plus simple à utiliser mais aussi plus jolie graphiquement, Shpock permet de poster une annonce en moins d’une minute et de voir grâce à la géolocalisation, tous les objets disponibles à proximité de sa position.

 

Max de bons plans : L’application shopping aux coupons de réduction

Max de bons plans, c’est l’application ultime pour faire des économies. Mode, voyages, location de voiture ou encore jouets, l’appli regroupe tous les coupons de réductions et offres promotionnelles en cours sur plus de 1000 boutiques comme par exemple La Redoute, Etam, Carrefour, et bien d’autres encore.

Désormais, plus besoin d’attendre les soldes pour faire de bonnes affaires car vous pourrez trouver la robe ou paire de chaussures de vos rêves simplement depuis votre téléphone Android grâce à l’une de ces supers applis dédiées au shopping ! Et vous, avez-vous d’autres bons plans ?


Entre l’alimentation et les soins vétérinaires, le marché des produits connectés pour animaux de compagnie, dont les chats, prend de plus en plus de place. A part les gadgets multiples et variés, les objets connectés spécialement dédiés à nos compagnons félins à moustache semblent s’orienter vers la surveillance de leur santé et surtout l’interaction à distance avec ces derniers. De quoi rassurer en permanence leurs propriétaires. Voici notre sélection d’objets connectés pour que votre chat bénéficie aussi des nouveautés 2.0.

La gamelle intelligente Catspad

Conçu à Toulouse avec le concours de vétérinaires et de propriétaires de chats, le distributeur connecté d’eau et de croquettes Catspad s’adresse directement à nos petites boules de poils. Le but : améliorer leur santé et faciliter la vie de leurs propiétaires. Cette gamelle intelligente est l’objet connecté idéal pour gérer l’alimentation de votre ou de vos compagnons à quatre pattes depuis votre smartphone.  De plus, sa fontaine à eau fournit une eau fraîche, filtrée et en mouvement, pour l’inciter à boire  davantage. Programmer, contrôler et suivre  l’alimentation de nos chats sera désormais possible même à distance depuis son  application disponible sur l’App Store et Google Play. Pour les amoureux des chats et des objets connectés, direction la plateforme collaborative Kickstarter et soutenez cett initative connectée qui fera du bien à votre chat !

La caméra GoPro version chat

A chaque fois que votre compagnon à quatre pattes rentre de ses balades et fonce sur sa gamelle sans vous dire bonjour, c’est la même interrogation : Mais où est-ce qu’il s’est encore fourré? Avec la Catstacam, une sorte de GoPro mais version féline, vous allez pouvoir enfin découvrir ce que fait votre chat lorsque vous n’êtes pas là. Placée au tour de son cou, cette caméra va prendre automatiquement des photos lorsque votre matou se met en mouvement et envoyer ses propres oeuvres photographiques directement vers son propre compte Instagram que vous aurez soigneusement créé auparavant. En attendant de faire une exposition conceptuelle de ses photos, vous saurez désormais ce qu’il fabrique secrètement derrière votre dos.

 

Le téléphone connecté GPS

Votre animal préféré vous joue des tours se cachant à votre insu dans les recoins inaccessibles de votre maison? Pour savoir en un instant où il se trouve, vous pouvez opter pour ce téléphone (oui un téléphone pour chat !) connecté proposé par la marque Weenect, qui s’impose dans le secteur des produits connectés pour animaux. Fixé à son collier, ce petit boîtier comprenant une puce GPS, couplé à l’application dédiée, sonnera si la gamelle de votre chat est toujours vide et que alors que l’heure de dîner est largement dépassé. Avec cette application, vous accéderez également à trois modes de localisation : par carte via Google map, par boussole et par radar. Enfin, vous pourrez aussi lui parler directement, lui chanter une chanson, le réconforter s’il est coincé sur la branche d’un arbre.

 

 

La gamelle connectée qui prend soin de sa santé

Ce distributeur de croquette connecté va vous changer la vie, et surtout celle de votre boule de poils. Après une reconnaissance faciale par la caméra de ce produit connecté, ce dernier va définir son poids dans le but de lui fournir la juste quantité d’eau et de nourriture dont il a besoin. Le but? Éviter l’obésité qui guette les félins lorsque leur déplacements se font de plus en plus rares. Toutes les données sont enregistrées sur votre Smartphone grâce à l’application qui l’accompagne et sur laquelle vous pourrez consulter son historique santé complet sous forme de graphiques.

 

L’appeler à distance

“Allo Charly? Tu traînes où encore? C’est Jérémy à l’appareil ! “ Cette conversation surréaliste entre un chat qui fait le mur en douce et son maître inquiet est désormais devenu réalité avec le Pet Tracker de la marque chinoise Haier, que l’on a plus l’habitude de voir dans les rayons des climatiseurs et des ballons d’eau chaude. Ce collier connecté va permettre à votre chat de ne plus se perdre et de vous retrouver le plus rapidement possible. L’astuce ? Géolocalisable grâce à une puce GPS, le Pet Tracker est également équipé d’une carte SIM, d’un haut-parleur et d’un micro, qui, lorsqu’on appuie dessus, va appeler directement son propriétaire. Présenté lors du Mobile World Congress de 2015, ce collier connecté encore à l’état de projet, fait saliver en attendant tous les propriétaires de chats (et de chiens), mais peut-être moins ces derniers, surtout s’ils ont lu 1984 de Georges Orwell, on sait jamais ! Nos compagnons à quatre pattes sont tellement imprévisibles…

 

Jouer avec lui via votre Smartphone

Vous faites une pause durant votre travail et une envie irrésistible de voir votre chat vous titille ? La borne Kittyo est l’outil connecté indispensable pour regarder et interagir à distance via votre Smartphone avec votre matou resté à la maison. Placé n’importe où dans votre habitation (fixé à une étagère par exemple), cet objet connecté est composé d’une caméra, d’un haut-parleur, d’un rayon laser pour jouer avec lui et un distributeur de friandises pour le remercier de ce divertissement passager. Cet appareil de surveillance connecté est paramétrable via l’application disponible sur Google Play et l’Apple Store et va vous permettre de voir votre chat jouer sagement avec le rayon laser … ou assister de façon impuissante au ravage de votre appartement, c’est selon !

 

Marché en plein boom, les fabricants de produits connectés rivalisent d’ingéniosité en proposant des produits qui vont plus loin dans la relation avec nos boules de poils. Et vous quel objet connecté seriez-vous prêt à acquérir pour votre compagnon à quatre pattes?


Il y a plusieurs raisons pour écouter un bon vinyle ! Ça peut être un vieux 33 tours qui traine dans votre grenier depuis des années, un qui vous rappelle les moments de votre jeunesse à chaque fois que vous l’écoutez. Ou bien parce que vous savez que le vinyle est le support qui offre la meilleure qualité sonore. Ou même parce que vous préférez votre son du moment en vinyle plutôt qu’en format mp3.

Le problème étant que pour écouter un vinyle il faut la platine ou la chaîne hifi qui va avec. Et c’est souvent un objet assez encombrant, difficile à transporter et également très poussiéreux.

Et bien désormais tous ces problèmes sont réglés grâce à RokBlok ! Un petit bijou de technologie qui en plus d’être design, portable et pratique peut lire tous les vinyles que vous gardiez précieusement depuis des années.

 

Découvrez l’outil qui va révolutionner l’écoute des vinyles !

0d7943a9dd582bfa90b33481268db162_original

RokBlok est un lecteur de vinyle portable conçu par la société Pink Donut. Cette petite merveille vient tout juste de sortir d’une campagne Kickstarter exceptionnelle puisque que le projet a atteint 620% des objectifs nécessaires pour lancer sa production !

Cette invention permet de lire les 33 tours et les 45 tours, et dispose d’une autonomie de 4 heures ! De quoi revisiter ses vinyles préférés pendant un moment.

Il vous sera donc possible avec RokBlok d’écouter vos vinyles favoris n’importe où, n’importe quand avec la meilleure qualité sonore propre à ce format et qui a fait sa réputation.

 

Comment fonctionne RokBlok ?

a00294ffde97eae073026266fa51eb5d_original

 

En plus d’être portatif, Rokblok est également très facile d’utilisation. Il suffit juste de placer le boitier sur le vinyle et de tirer sur le levier. Si jamais vous désirez mettre en pause, il vous suffira tout simplement de passer votre main au-dessus du lecteur et la musique s’arrêtera automatiquement.

L’un des grands avantages de ce lecteur de vinyle est que l’on peut y connecter des écouteurs ou même une enceinte Bluetooth située à moins de dix mètres afin de profiter d’une plus grande puissance sonore. Il faudra également vous assurer de poser votre appareil sur une surface plane pour une lecture optimale. Après cela les possibilités sont infinies. Vous n’aurez plus aucune excuse pour laisser vos vinyles dans votre grenier.

 

Où trouver RokBlok l’enceinte portable pour vinyle ?

1dbd94a0652be30141b7be0505ad8cea_original

Le lecteur de vinyle RokBlok vient tout juste terminer sa campagne de crowdfunding sur Kickstarter. On attend donc de le voir bientôt disponible sur internet.

En attendant il est possible d’aller sur leur site et de trouver toutes les informations nécessaires avant sa sortie très attendue !


Tout en prenant soin d’en faire un secret d’état, le spécialiste de la sécurité informatique Symantec (éditeur du logiciel antivirus Norton) a lancé au CES 2017 l’un des accessoires les plus brillants de l’importante vague de gadgets qui a déferlée la semaine dernière sur les allées du Sands Expo, à Las Vegas.

Le Norton Core est un routeur WiFi qui devrait protéger votre réseau domestique des intrusions inopportunes.

Mieux, cet accessoire devrait compenser les défauts de sécurité des objets connectés que vous ne manquerez pas, au fil du temps, de connecter à votre WiFi domestique.

Le spécialiste de la sécurité promet ainsi que son routeur WiFi sera aussi performant qu’élégant.

Coté matériel, on trouve un processeur à 2 cœurs cadencés à 1,7 GHz, 1 Go de mémoire vive, 4 Go de mémoire eMMC ainsi qu’un jeu d’antennes Wi-Fi compatible avec la norme 802.11 a/b/g/n/ac et la technologie MU-MIMO.

Un routeur WiFi sécurisé

Le routeur Norton Core mesure 15,2 x 15,2 x 12,7 cm et gère les bandes de 2,4 et 5 GHz et peut donc assurer un débit théorique de 2,5 Gb/s. Pour le raccordement, 4 ports Ethernet (Gigabit) sont dissimulés sous le pied de l’appareil, ainsi que 2 ports USB 3.0 et évidemment, le WiFi et une connectivité Bluetooth LE.

En pratique, le routeur Norton Core analyse les paquets entrants et sortants afin de détecter une activité anormale.

A l’image d’un pare-feu installé sur votre ordinateur, certains appareils jugés risqués pourront être « mis en quarantaine » s’il présentent un niveau de vulnérabilité trop important. Symantec évoque aussi un certain niveau de « chiffrement des données ».

Norton Core propose aussi la fonction de contrôle parental pour procéder au filtrage des contenus inadaptés, mais plus généralement le routeur permet d’assurer la sécurisation des DNS de 20 machines maximum ainsi que des objets connectés utilisés à la maison.

Pour aider l’utilisateur à progresser vers plus de sécurité, Norton Core donne également un « Security Score », sorte de système de notation jugeant du niveau de sécurité de votre réseau WiFi domestique. En fonction du résultat, des conseils seront dispensés pour l’améliorer et ainsi renforcer sa sécurité.

Et si Norton Core ne pourra probablement pas garantir une sécurité à 100 %, la tranquillité d’ esprit se payera malgré tout au prix fort.

Disponibilité et prix

Norton Core est vendu au prix de 199 dollars et fourni avec un abonnement à la suite Norton Security au cours de la première année. A partir du 13ème mois le couperet tombe!

Il vous faudra débourser $9,99 / mois pour continuer à profiter de l’ensemble des fonctionnalités du produit, via des mises à jours régulières.


Le français Netatmo annonce un nouvel objet connecté : le Smart Smoke Alarm est un détecteur de fumée connecté destiné à veiller et prévenir d’éventuels accidents domestiques. Un pavé dans la marre de Nest, filiale de Google, dans l’Hexagone et au delà.

La startup française spécialisée dans le Smart Home, qui a récemment reçu un investissement important du géant Legrand, complète sa gamme d’objets connectés à destination de la maison.

Un détecteur de fumée connecté

Le Smart Smoke Alarm, est un détecteur de fumée connecté en WiFi et/ou en Bluetooth dont l’autonomie record est estimée à 10 ans selon le fabricant !

Cet accessoire pourra être contrôlé par l’intermédiaire de l’application HomeKit d’Apple, mais également grâce à des services d’interaction entre objets connectés, comme IFTTT.

Par exemple, en cas de détection d’un risque d’incendie, la Smart Smoke Alarm pourra émettre une alerte sonore de 85 dB tout en envoyant une notification au smartphone de l’utilisateur, mais aussi déclencher via HomeKit des alertes visuelles par l’intermédiaire de luminaires connectés.

De nombreux scénarios domotiques sont ainsi possibles.

Après avoir lancé un thermostat connecté concurrent de celui de Nest, puis des caméras de surveillance connectées pour l’intérieur et l’extérieur… Netatmo se positionne plus que jamais comme l’un des principaux concurrents de Nest, filiale du groupe Alphabet (et maison-mère de Google), dans le domaine des objets connectés.

Netatmo dans le Smart Home

Netatmo a aussi profiter du CES 2017 pour lever le voile sur une sirène d’alarme mais aussi sur les partenariats passés avec 2 grands fabricants français :

  • La solution Velux Active with Netatmo, système de contrôle de vos fenêtres de toit qui permet d’automatiser l’ouverture et la fermeture de volets en fonction des informations récupérées par un capteur Netatmo mesurant la luminosité, la température, le taux d’humidité et la qualité de l’air.
  • Céliane by Netatmo Netatmo, en partenariat avec Legrand qui dévoilait des interrupteurs connectés contrôlables par le biais d’un panneau de contrôle physique ou là encore, via HomeKit d’Apple.

Au CES, la startup française PIQ s’est associée à Everlast, équipementier dans la boxe, pour lancer le premier objet connecté dédié à la boxe. Equipé d’une intelligence artificielle permettant de contrôler ses progrès, l’accessoire se portera au poignet.

La startup française PIQ, pionnière dans l’univers du sport connecté et Everlast, marque leader dans l’univers de la boxe, ont annoncé à l’occasion du CES 2017 leur rapprochement pour connecter les boxeurs.

En annoncent leur partenariat, les deux entreprises allient aussi leurs expertises respectives pour faire basculer la pratique de la boxe dans une nouvelle ère plus connectée.

L’utilisation de PIQ ROBOTle capteur portable ultra fin développé par le français, ci-contre– permettra aux boxeurs du monde entier de bénéficier de l’intelligence GAIA, premier système d’intelligence artificielle de compréhension autonome des gestes sportifs.

Un capteur connecté pour la boxe

Le produit emploie plusieurs algorithmes de motion-capture développés en étudiant des milliers de sportifs et des millions de gestes caractéristiques de la boxe. Selon Cedric Mangaud, CEO de PIQ Sport Intelligence :

« Grâce à cette alliance, toute l’intelligence de notre technologie va désormais être disponible pour les boxeurs. Ce partenariat va nous permettre de toucher une très large communauté, passionnée par leur sport »

Cette intelligence construite sur la base du machine-learning est désormais capable de comprendre et d’analyser toutes les nuances microscopiques des gestes sportifs qui constituent la boxe.

Grâce à lui, les boxeurs pourront analyser l’ensemble de leurs mouvements, leur puissance, leur rapidité et découvrir leur Winning Factors : les points forts identifiés par l’algorithme pour atteindre la victoire.  

PIQ a également développé un réseau social mondial – Le Leaderboard – dédié aux sportifs pour permettre de se défier partout dans le monde. En effet, le capteur PIQ avait déjà été préalablement adapté au golf, au tennis, au ski, au kite-surf, etc.

Disponibilité et prix

Le produit est disponible en précommande dès maintenant sur le site de chacune des deux marques et sera disponible dans le courant du mois de février au prix de 99€ dans les boutiquesspécialisées dans le sport.


Au CES 2017, Invoxia annonce Triby IO, une évolution de son haut-parleur connecté pour la cuisine. Triby IO constitue une interface d’interaction familiale avec la maison connectée.

Après le succès mondial de Triby et l’intégration d’Amazon Alexa, la startup française Invoxia accélère dans la maison connectée en dévoilant au CES 2017 une version avancée baptisée Triby IO.

Invoxia positionne désormais son objet connecté comme une véritable interface pour interagir naturellement avec l’écosystème connecté de votre domicile.

Une nouveau Triby

Le produit conserve son écran e-ink ainsi que quelques boutons discrets pour contrôler facilement les fonctions du produit et tous les aspects de la maison connectée.

Pour cela, Triby IO dispose d’une compatibilité avec les services Amazon tel qu’Audible (service de livres audio) ou  IFTTT, offrant une multitude de fonctionnalités et d’intéractions entre objets connectés.

Sébastien de la Bastie, DG d’invoxia, explique :

« Avec Triby IO, invoxia propose une solution naturelle et contextuelle pour interagir avec nos environnements connectés et dépasser les limites d’un smartphone personnel et non adapté à l’usage du groupe. »

Triby IO combine plusieurs applications et peut ainsi déclencher différentes interactions en appuyant simplement sur l’un des boutons et de manière vocale grâce à Alexa.

Par exemple, au moment de se réveiller, Triby peut être paramètre pour jouer votre radio préférée, diffuser la météo sur un écran, ou allumer progressivement une lampe de chevet connectée HUE.

Disponibilité et prix

Tout comme le Triby original, Triby IO est équipé d’un aimant sur la partie arrière lui permettant d’être fixé au réfrigérateur et résiste aux éclaboussures d’eau et aux chocs grâce à sa protection en caoutchouc.

Triby IO sera disponible au printemps 2017 au prix de 199€.


Le CES de Las Vegas vient de fermer ses portes et cette cinquantième édition a été l’occasion pour le secteur de la réalité virtuelle de confirmer l’intérêt grandissant qu’il suscite (même si les ventes restent modestes par rapport à l’offre), et son fort potentiel. Alors quelles ont été les nouveautés VR présentées lors du CES de Las Vegas ? Casques, accessoires et applications, découvrez le meilleur de la réalité virtuelle en 2017 !

Casques de réalité virtuelle : De nouveaux acteurs sur le marché

Avec son VR Headset, le japonais Panasonic offre une immersion encore plus intense que les casque HTC Vive ou Oculus Rift. Contrairement à ces derniers qui ne couvrent qu’un champ de vision de 110°, le VR Headset, avec ses quatre lentilles, couvre, lui, 220°, c’est à dire le champ visuel de l’œil humain ! Pour l’audio, Panasonic a eu recours à la technologie de conduction osseuse qui permet de faire passer le son depuis la mâchoire vers l’oreille interne de manière à entendre les sons de l’application sans pour autant être déconnecté du monde extérieur. Pour pouvoir essayer ce casque, il faudra cependant attendre 2018, sa date de sa commercialisation. A noter que Panasonic avec son VR Headset,  vise le marché de l’éducation et espère ainsi améliorer la formation à la conduite, au pilotage, celle des sapeurs-pompiers ou encore des chirurgiens.

VR Headset de Panasonic

Le chinois Pico a lui présenté son Pico Neo CV surfant ainsi sur la vague des casques autonomes, c’est-à-dire fonctionnant sans PC et donc sans fil. Ce casque autonome embarque ainsi un processeur Qualcomm Snapdragon 820 avec deux écrans 1,5K à 90 hertz et des haut-parleurs Hi-Fi intégrés et permet à son utilisateur d’y jouer directement. Avec son Pico Neo CV, le chinois tente de rivaliser avec les acteurs majeurs du secteur comme Oculus, Intel ou HTC.

Casque Pico

Avec une commercialisation annoncée pour fin 2017, le casque Project Alloy d’Intel promet de faire parler de lui avec son concept de « merged reality ». Ce dernier, avec ses deux caméras Intel RealSense, est capable de cartographier intégralement la pièce dans laquelle se trouve son utilisateur pour transformer son environnement en terrain de jeu virtuel. L’utilisateur peut ainsi se déplacer dans son environnement virtuel sans risquer de heurter une table, une chaise ou encore un mur, on parle ainsi de « merged reality ».

Réalité Virtuelle : Vers la fin des câbles

La grande tendance c’est le sans fil ! Mais alors quid des casques déjà existants ? Le HTC Vive est-il déjà appelé à disparaître ?

HTC et Intel ont annoncé lors du salon travailler sur une solution qui permettrait d’utiliser le VIVE sans fil grâce à la nouvelle forme de connexion Internet ultra rapide, le WiGig. Grâce au WiGig et à son débit théorique pouvant atteindre les 8 Gbit/s, il sera donc possible de jouer sans fil et surtout sans latence contrairement aux autres solutions proposées via une connexion WiFi, pour supprimer le mal de mer expérimenté par les plus sensibles. Cependant, avant de voir le WiFi laisser sa place au WiGig, il faudra encore être un peu patient puisque le projet est encore en cours de développement et qu’aucune date n’a été dévoilée quant à sa sortie.

Pour débarrasser le HTC Vive et L’Oculus Rift de leurs fils, Scalable Graphics a présenté sa solution à la mobilité VR : le KwikVR. Le système se compose d’une ceinture équipée de ports USB et HDMI, permettant à l’utilisateur d’y relier les câbles devant habituellement être connectés à son PC. Fonctionnant sur un réseau WiFi 5Ghz, le système accuse une latence de seulement 12ms.

 

Enfin une caméra VR pour les professionnels

Réaliser un films à 360° n’est pas chose aisée et cela requiert beaucoup d’ingéniosité – pour bricoler sa caméra et ses logiciels de montage – et un certain budget, quelques minutes de films pouvant atteindre des dizaines de milliers d’euros.

Le chinois Insta360 a présenté une caméra réservée aux professionnels et semi-professionnels, permettant de filmer en 8K à 360° et faire du LiveStream. La caméra Insta360 Pro permettra de réaliser des films HDR qualité RAW pour la réalité virtuelle. Elle est capable d’offrir une qualité d’image irréprochable même en faible luminosité, ce qui est le point faible des caméras disponibles sur le marché. En mode 4K, supporte le 100 fps pour éviter les nausées dues au mal de mer provoqué par la VR.

Annoncée à environ 3000 dollars, la caméra Insta360 Pro sera disponible très prochainement en ce début d’année.

Applications VR : Les nouveautés en termes de contenu

La réalité virtuelle fait régulièrement parler d’elle dans le domaine de la santé avec son application notamment dans le traitement des phobies et de la paralysie. Lors de CES 2017, l’entreprise bordelaise SimforHealth a présenté son application de VR visant à former les étudiants en médecine aux urgences médicales. Diagnostiquer une personne en état critique n’est pas chose facile sans compter qu’une erreur de diagnostic peut être fatale pour le patient. SimforHealth a donc créé un hôpital virtuel en collaboration avec la Faculté de médecine de Nice et l’institut Harvard Medical International pour aider les futurs médecins à diagnostiquer leurs patients rapidement et précisément tout en conservant leur sang froid.

Non content de tracker vos moindres mouvements dans la vie réelle, Fitbit a annoncé un partenariat avec VirZOOM, constructeur de vélo d’appartement. Associé à un casque VR, le vélo d’appartement du futur permettra de pédaler à dos de licorne, et pourquoi pas en plein Tour de France, pour rendre la pratique moins rébarbative et plus ludique pour les utilisateurs. L’intégration de Fitbit dans la VR, permettra de mesurer distance parcourue, le temps passé à s’entraîner ou les calories brûlées dans le monde virtuel. Ces nouvelles données seront bien entendu synchronisées avec l’appli Fitbit et s’ajouteront aux efforts effectués dans le monde réel.

Le CES 2017 a été l’occasion pour les acteurs du domaine de présenter leurs projets et nouveautés et si le flou reste entretenu quant aux dates de sorties de ces nouveaux casques et accessoires, une chose est sûre cette année s’avère très prometteuse pour la réalité virtuelle.


Vous réveiller avec une voix masculine ou féminine qui va en plus vous faire la conversation si vous avez un peu de mal à sauter du lit, c’est ce que nous promet l’entreprise française Holî avec son révolutionnaire ‘Bonjour‘.

Dites bonjour à BonJour !

Tout juste lancé sur Kickstarter, ‘Bonjour‘ se veut le premier réveil intelligent capable de vous donner l’heure, de vous réveiller tout en douceur, de vous tenir informé et même de converser avec vous.

holi-bonjour-reveil-alarme-vocale-intelligent-2

Grâce à sa technologie intelligente de reconnaissance vocale, ce réveil du futur n’attend que vos questions pour vous donner les prévisions météo, votre planning, l’état du trafic routier ou encore lancer une de vos musiques préférées.

holi-bonjour-reveil-alarme-vocale-intelligent-3

Bonjour’ est même capable d’anticiper vos attentes en analysant vos habitudes pour vous suggérer des choses à faire ou à ne pas faire, par exemple de ne pas oublier d’activer le système de surveillance vidéo en quittant votre maison. Financé en quelques heures seulement, le réveil ‘Bonjour’ devrait être commercialisé au printemps 2017 prochain au prix de lancement fixé à 99 $. Pour en savoir plus et pourquoi pas apporter votre contribution, c’est par ici.

holi-bonjour-reveil-alarme-vocale-intelligent-4

Reste à savoir si ce réveil parle français ?! 😉


Nombreux sont ceux qui se lèvent la nuit, pour aller aux toilettes ou simplement boire un coup. Malheureusement, encore à moitié dans les bras de Morphée et à moins d’allumer toutes les lumières, le parcours est difficile, et souvent semé d’embûches. Les orteils sont en général les premières victimes. Une situation à laquelle veut remédier BedLight.

Comme son nom l’indique, BedLight est une solution de lumière pour votre lit. Deux bandes de 1,5m de LED, plus précisément, à placer juste sous votre lit. Et dès que le système détecte un mouvement, il s’allume. Son timer ajustable vous permet de contrôler l’extinction automatique – de 30 secondes à 10 minutes -.

BedLight est vendu avec tout le nécessaire de fixation, y compris de quoi cacher les vilains câbles, et deux modèles sont disponibles. L’un avec un seul capteur, pour un seul côté du lit, à 55$, l’autre avec deux, pour 69$. Dire adieu aux orteils explosés la nuit parce qu’on a oublié qu’il y avait ici ou là ce fichu meuble, ça n’a pas de prix, non ?