La réalité virtuelle n’est plus reversée uniquement aux films et jeux vidéos, elle s’invite aujourd’hui dans de nombreux domaines aussi divers que variés : Santé, Justice, Protection de la faune et la flore, Réseaux sociaux, découvrez toutes les dernières actualités en matière de Réalité Virtuelle, à ne surtout pas manquer.

Comprendre la schizophrénie grâce à la réalité virtuelle

La schizophrénie, associée à tort au dédoublement de la personnalité, est une maladie mentale caractérisée par des hallucinations et des troubles de la pensée. La personne atteinte de schizophrénie a ainsi l’impression d’être persécutée en permanence et victime d’un complot.

Pour essayer de mieux comprendre cette maladie et l’état d’esprit des patients, le Dr David Travers psychiatre au CHU de Rennes, associé au laboratoire pharmaceutique Janssen, a mis au point un dispositif, fonctionnant de paire avec un casque occulus, qui permet de se glisser dans la peau d’un malade atteint de ce trouble.

Une fois le casque sur la tête, l’utilisateur est plongé dans plusieurs situations du quotidien : Devant la télévision, dans un bus et à la vidéothèque. Comme un véritable malade, l’utilisateur sera victime alors d’hallucinations visuelles et auditives. Il aura par exemple l’impression d’être critiqué et rabaissé par le présentateur télé ou les passagers du bus. Réservé pour l’instant uniquement aux professionnels de santé, ce dispositif devrait permettre aux médecins de mieux appréhender la maladie et de se mettre vraiment à la place de leurs patients pour une meilleure prise en charge médicale.

La réalité virtuelle au secours de la justice

Afin de prouver la culpabilité d’anciens nazis, la police judiciaire allemande a reconstitué en 3D le camp d’Auschwitz-Bikernau.

Fonctionnant avec le casque HTC Vive, cette reproduction ultra précise du camp, a ainsi pu permettre aux enquêteurs de vérifier les propos des suspects qui affirmaient ne pas avoir pu voir les exécutions des prisonniers et les chambres à gaz. Reconstitué à l’aide de milliers de photos de l’époque, les créateurs ont même été jusqu’à replacer des arbres là où il y en avait à l’époque pour être sûr que la vue des suspects était bien dégagée. Ce dispositif a d’ailleurs été utilisé lors du procès de Reinhold Hanning qui a pu être condamné pour le meurtre de de 170 000 prisonniers.

Mais un tel dispositif pourra à l’avenir être utilisé par la police pour faciliter leurs enquêtes et leur permettre d’accéder facilement n’importe quelle scène de crime.

Réalité virtuelle et prise de conscience environnementale

Aux Etats-Unis plusieurs expériences scientifiques ont pu démontrer que la réalité virtuelle permettait de développer un sentiment d’empathie et ainsi de pousser leurs utilisateurs à changer leurs habitudes.

Des équipes de chercheurs des universités de Géorgie, de Stanford et du Connecticut, ont équipé des sujets de casques de réalité virtuelle pour leur faire vivre ce qu’enduraient des bovins avant l’abattoir ou encore la destruction de barrières de corail suite à l’acidification des océans. Dans les deux cas, les chercheurs ont ainsi pu constater une prise de conscience très élevée des sujets sur les questions environnementales, plus rapide et plus efficace qu’avec les méthodes de prévention traditionnelles.

A terme cet outil pourrait être utilisé dès l’école pour sensibiliser les plus jeunes aux enjeux écologiques et également pour tenter de convaincre tous ceux qui doutent encore des ravages de la pollution et l’impact du réchauffement climatique.

Réalité virtuelle et réseaux sociaux

Le 6 octobre dernier, Mark Zuckerberg a présenté lors d’une conférence en Californie, le futur du casque occulus, récemment racheté par Facebook et du réseau social. Lors de la démonstration, la fondateur de Facebook a ainsi pu montrer comment les utilisateurs peuvent interagir entre eux, discuter, jouer aux échecs, se téléporter ensemble dans un autre univers ou encore regarder un film. Ce dispositif permettrait aux utilisateurs du réseau social à travers leurs avatars, de communiquer d’une nouvelle manière, de discuter au fond de l’océan ou bien encore de prendre des selfies sur mars. Mais plus encore que la dimension sociale, la strat-up souhaite aller plus loin encore et utiliser à terme cette technologie dans les domaines de l’éducation.

Rendre la vue grâce à la réalité virtuelle

Rendre la vue à un malvoyant, c’est l’une des dernières prouesses de la réalité virtuelle. Très myope et voyant double, l’américain Jamie Soar utilise une canne pour pouvoir se repérer et déplacer dans l’espace. Atteint de rétinite pigmentaire, maladie génétique dégénérative, Jamie a pu « voir » pour la première fois grâce à un casque HTC Vive. En effet, les casque de VR permettent de créer des illusions d’optique grâce à leurs lentilles placées très près des yeux. Le casque conçu par HTC grâce à son système de projection sur double-écran a ainsi permis de neutraliser le handicap visuel dont souffrait Jamie. Extrêmement séduit par cette expérience, Jamie Soar a appelé toutes les personnes souffrant comme lui de ce handicap (600 000 aux Etats-Unis) à expérimenter la réalité virtuelle.

 

La réalité virtuelle a décidément de beaux jours devant elle et ses applications aussi étonnantes qu’utiles. Et selon vous, quel est le domaine qui pourrait profiter de cette innovation technologique ?